CHÂTEAU GAILLARD

37400

Amboise

Horaires : Tous les jours de 11 h à 19 h du 31 mars 2018 au 04 novembre 2018

02 47 30 33 29

Château Gaillard

Du sud de l’Italie au Val de Loire, un moine génial, Léonard de Vinci des jardins, vient semer la graine du renouveau en Touraine. Son nom : Dom Pacello de Mercogliano.

dom-pacello-da-mercoglianoNé en 1453 à Naples, il sert Ferdinand le Catholique puis suit le retour de Charles VIII lors de sa campagne d’Italie pour mettre sa science du paysagisme et du jardin au bon plaisir des rois de France, Charles VIII, Louis XII et François 1er.

On retrouve le talent de Dom Pacello au Château de Blois au Château de Gaillon et pour la première fois en France, à Château-Gaillard à Amboise. Créateur paysager attaché à l’harmonie, Dom pacello invente les « parquets » . Il devient l’architecte des jardins royaux et crée la première perspective paysagère axiale, les premiers parterres « à la française » près de la Loire majestueuse.

La Reine-Claude, née à Château Gaillard

Chercheur, emprunt de cette patience si chère aux moines, il travaille sur l’acclimatation des agrumes en France. Dans la première orangerie Royale, où il cultive dans ses caisses d’empotage, nait la Reine-Claude en hommage à la reine, épouse de François 1er. Ce fruit qui fait aujourd’hui le bonheur de nos tartes et de nos confitures est une hybridation entre la prune Française et sa cousine Napolitaine.

A Amboise, saison après saison, Dom Pacello séduit Charles VIII par la recréation des jardins Italiens Napolitains. Autour des gloriettes, des grottes, des fontaines, des statues de marbre, arrosé par l’eau de la source gauloise qui naît dans le parc, c’est un festival de légumes, de fleurs, d’aromatiques, de créations paysagères qui s’ouvre comme un livre sans cesse réécrit. Les agrumes, l’orange et le citron ne cessent d’étonner la noblesse et les grands personnages venus en Touraine découvrir cette révolution de l’art de vivre : la Renaissance.

Dom Pacello aime tellement Château Gaillard que Louis XII finit par lui offrir le Domaine Royal, fait unique dans l’histoire de France, pour une somme de 60 sols et un bouquet de fleurs d’orangers par an. Là où tous les hauts personnages du XVème siècle viennent jouir des plaisirs de la vie, ce Domaine taillé comme un bijou, va peu à peu tomber dans l’oubli, disparaître sous la végétation.

Le Domaine de Château Gaillard redevient Royal !

En 2015, le miracle se produit, ce sont quinze hectares en pleine ville d’Amboise qui reviennent à la vie. Dix années de restauration, de travaux incroyables sont nécessaires pour sortir ce trésor de la Renaissance de sa coquille. Quarante-cinq entreprises de la Vallée de la Loire, deux-cent cinquante artisans sélectionnés pour leur talent réaniment le bel oublié.

Avec le plus profond respect, la plus grande fidélité, il faut coûte que coûte retrouver le chef-d’œuvre du moine « plus grand jardinier d’Europe » et de ses compagnons. 750 sacs de chaux, 30 tonnes de sable, 35 000 moellons, 6000 vitraux, 75 000 ardoises, ces chiffres donnent le tournis ; pourtant vous irez bien plus loin dans la surprise en découvrant le journal de l’évolution du chantier au Domaine redevenu Royal, celui de Château-Gaillard à Amboise.

site-web-partenaire-myloirevalley suivre-facebook-partenaire-myloirevalley

– Saison 2016 : Ouvert au public jusqu’au 15 octobre, du mardi au dimanche de 13h à 19h. Tarifs : 7 à 10 €.
– Crédits Photos : Château Gaillard Amboise (DR), Charly Braguier (DR)

article-partenaire-tourisme-my-loire-valley

Publicité Instagram

Selon vos envies

X