Tous les jours, approfondissez vos connaissances sur le Val de Loire et sur l’histoire des villes qui le composent. Zoom sur Lavardin…

Lavardin est une commune française située dans le département du Loir-et-Cher en Région Centre. Ses habitants s’appellent les Lavardinoises et les Lavardinois. On vous en avait parlé il y a un mois, Lavardin est l’un des plus beaux villages de France. C’est un endroit quasiment désert en hiver mais où l’on peut visiter de belles ruines d’un imposant château-fort qui dominent le Loir et le village.

Un pont gothique enjambe le Loir pour accéder à Lavardin, village étant surtout connu pour son château fort qui résista à l’assaut de Richard Cœur de Lion mais fut pris par les troupes d’Henri IV. Aujourd’hui, on peut en admirer les vestiges des enceintes et des tours et son donjon haut de vingt-six mètres. Dans le village, les styles et les époques se mélangent, des maisons troglodytiques, aux monument médiévaux, ainsi qu’aux demeures gothiques et Renaissance !

Deuxième monument du village, l’église Saint Genest de Lavardin est classé monument historique depuis 1862. Face aux ruines imposantes du château, l’édifice est assez complexe et la datation reste discutée, sa construction a probablement débuté dans la première moitié du XIe siècle vers 1040 et s’est étalée sur deux siècles, jusqu’à l’époque gothique.

La Cave des vierge, autre monument connu et important de Lavardin, est une « cave-demeurante » de troglodytes creusée sur deux étages. Elle semblerait avoir abrité un puissant collège de druides et de druidesses. Le lieu-dit « Les Reclusages » et les grottes auxquelles la tradition a conservé le nom de « Caves des Vierges » perpétueraient donc le souvenir de ces cultes païens et de ces prêtresses à qui un imaginaire tenace – et quelques historiens locaux – prêtent les rituels sacrificiels les plus sanguinaires.

Lavardin, son château et son pont - © GIRAUD Patrick

Lavardin et Montoire, des ennemis jurés !

Au XIe siècle, Salomon II construit le premier donjon de pierre de la forteresse de Lavardin, alors entièrement en bois. Provoquant la jalousie à certains endroits de la région, une lutte commença à l’époque avec les féodaux voisins, seigneurs de Montoire-sur-le-Loir. Un siècle durant, les seigneurs de Montoire et de Lavardin se firent une guerre sans merci, digne d’une Guerre de Cent Ans, ravageant la campagne alentour. Une vieille anecdote conserve le souvenir d’un de ces batailles.

Dans la plaine de Villavard, Hamelin de Montoire, seigneur affrontant Haimeric de Lavardin, voulut capturer ce dernier. Pour s’échapper Haimeric monta sur son cheval qui, avec les cris et la colères des hommes, courra droit sur le Loir. Le cavalier aurait eu tellement peur au point que « tout le cœur l’y frémit au ventre ». Il invoqua alors la Vierge Noire de Chartres, qui aussitôt « au cheval courant envoie un frein de divine puissance » : autrement dit le cheval s’arrêta par miracle.

Ce miracle fut à l’origine du fameux pèlerinage de Villavard qui se perpétua pendant plusieurs siècles. C’est la fameuse Guerre de Cent Ans qui allait réconcilier les seigneurs de Lavardin et de Montoire. En effet, face à la menace des Anglais, ils s’allièrent pour résister victorieusement aux troupes de Richard Cœur de Lion, roi d’Angleterre et un des plus célèbres grâce notamment à l’histoire de Robin des Bois, puis à celles de Henri II d’Angleterre qui avait entrepris le siège de Lavardin.

Gisant de Richard Cœur de Lion (vers 1199, abbaye de Fontevraud (Maine-et-Loire) - © Adam Bishop

Petite anecdote : la forteresse de Lavardin n’a pas été « détruite » par les Anglais ou d’autres ennemis, mais c’est le roi Henri IV, qui était avant son couronnement Duc de Vendôme, qui défia et qui fit saper et démanteler les tours et les murailles. Durant les guerres de Religion, ses sujets vendômois refusèrent de se convertir et décidèrent de rester catholiques. Furieux d’être ainsi défié par le peuple qui était déjà sous ses ordres lors de son duché, le roi marcha sur la vallée du Loir à la tête de ses troupes. Là, une à une, il assiégea puis défit les forteresses de Vendôme, Lavardin et Montoire et en fit saper et démanteler les tours et les murailles.

Plus de photos de Lavardin :

L'église de Lavardin prise des jardins de la mairie - © GNU Free Documentation License.

Lavardin vue du château - © GIRAUD Patrick

Crédits Photos : Wikipedia Commons
Sources : wikipedia.org / www.lavardin.net

Le Val de Loire en Vidéos

Selon vos envies

X