Nous voici dans la Nièvre, à la découverte de la ville de Nevers ! On relève le défi de vous raconter l'histoire de cette cité ligérienne en quelques lignes...

Noviodunum, la cité ligérienne

Comme beaucoup d'autres villes à l'époque de l'Antiquité, Nevers s’est développée à un point stratégique, sur une colline, non loin de la confluence de la Loire et de l’Allier.

Fondée par un peuple celte, la ville porte le nom de Noviodunum à la fin de l’époque gallo-romaine.

La ville est évangélisée autour du IIIe siècle, mais on retient surtout la construction de l’abbaye bénédictine Notre-Dame de Nevers entre 624 et 630. Elle abrite aujourd'hui le Musée municipal Frédéric-Blandin.

Le territoire ne sera pas épargné par les invasions successives des Alamans, des Francs et des Sarrasins.

Nevers, du Moyen Âge à l'époque moderne

Dans l'ensemble du Val de Loire, le Moyen Âge et la Renaissance sont marqués par la construction de monuments grandioses.

Nevers n'est pas en reste, puisqu'au VIe siècle commence la construction de la cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte.

En 1097, l’église Saint-Étienne sort de terre : elle offre une belle visite lors d'un passage à Nevers, puisqu'elle est aujourd’hui l’une des églises romanes les mieux conservées de France.

Quelques vestiges de fortifications du XIIe siècle sont également encore visibles à Nevers, comme la porte du Croux.

Qu'en est-il du célèbre palais ducal ? Souvent considéré comme l’un des premiers châteaux de la Loire, il est érigé en 1464, lorsque Jean de Bourgogne, dit de Clamecy, hérite à la mort de son frère Charles du comté de Nevers.

En 1538, le comté est transformé en duché, et c’est la famille de Clèves qui prend la relève pour les finitions du château.

Nevers est également réputée pour ses savoir-faire : la poterie et la faïence. À la fin du XVIe, une activité de poterie est déjà développée à Nevers. Puis Louis de Gonzague implante le savoir-faire de la faïence en faisant venir d’Italie des maîtres faïenciers, si bien qu'au début du XVIIe siècle, Nevers détient le monopole de la production de faïence du royaume !

palais-ducal-nevers-Christian-PARREIRA-flickr-cc

Nevers du XIXe siècle à nos jours

En 1810, le château et ses dépendances sont vendus à la municipalité par l'héritière du dernier duc de Nevers, et 30 ans plus tard, le palais ducal est classé monument historique. 

Du XIXe siècle, on retient également l'histoire de Bernadette Soubirous, qui aurait été témoin de 18 apparitions de l’Immaculée Conception à la grotte de Massabielle. Devenue religieuse, elle est canonisée en 1933.

Le Val de Loire en Vidéos

Aujourd'hui, il est possible de se recueillir devant son corps intact et exposé dans la chapelle principale du sanctuaire, au cœur de la ville.

D'autres dates à retenir ? Peut-être celle de 1991 et de la première course sur le circuit de Nevers-Magny-Cours.

Aujourd'hui, Nevers est une incontournable du Val de Loire. Bordée par le fleuve sauvage et proche du Parc naturel régional du Morvan, la ville vous invite à visiter ses monuments comme le palais ducal ou la cathédrale, à découvrir sa gastronomie et son savoir-faire !

(c) Espace Bernadette Soubirous - Nevers

Maintenant que vous en savez plus sur son histoire, il ne vous reste plus qu'à venir visiter cette jolie cité nivernaise !

Selon vos envies

X