On vous emmène en promenade tout au sud de la Nièvre, près de Fours, pour découvrir trois lieux exceptionnels : Cercy-la-Tour, ses remparts et son patrimoine, Fours et sa grande halle, et les triptyques de Ternant.

Cercy-la-Tour et son patrimoine historique

À quelques kilomètres au sud de Nevers, commençons par découvrir la charmante ville de Cercy-la-Tour, située sur un éperon rocheux, à la confluence de trois rivières : l'Alène, l'Aron et la Canne.

Après une promenade dans le vieux bourg, dirigez-vous vers la tour, ancien donjon dont seule la base subsiste. Détruite par le temps, puis par les hommes, cette tour, datant du XIIIe siècle, mesurait autrefois plus de 20 mètres.

En 1958, le chanoine fait ériger, à l'emplacement de la tour, une statue monumentale, haute de 5 mètres, de la Vierge Marie : Notre-dame du Nivernais « destinée à être officiellement le monument commémoratif diocésain du centenaire des apparitions de Lourdes ».

De là-haut, vous bénéficierez d'un superbe panorama sur la ville et sa région.

Notre-Dame de Cercy la Tour

Prenez ensuite la direction des remparts, récemment restaurés, qui protégeaient autrefois cette ancienne place forte.

On vous conseille de prolonger votre promenade jusqu'à la tombée de la nuit, pour apercevoir la mise en lumière des remparts et de la statue de la Vierge Marie... Un spectacle qui vaut le détour !

La grande halle des maîtres verriers de Fours

À quelques minutes au sud de Cercy-la-Tour, faites une halte à Fours pour découvrir une autre petite pépite du patrimoine locale : la grande halle Sainte-Catherine, dernier témoin de trois siècles de vie industrielle.

Et oui, cela paraît étonnant, mais cette petite commune calme du sud de la Nièvre fut autrefois le centre d’une activité industrielle intense !

La grande halle Sainte-Catherine est tout ce qu'il reste de la Verrerie royale Sainte-Catherine, qui a fonctionné de 1779 à 1816, grâce aux matières premières locales, avec pas moins de 5 fours en activité.

Au début du XIXe siècle, les bâtiments sont achetés par la famille Pouyat de Limoges, pour créer une usine de porcelaine, qui produisait près de 230 modèles différents de porcelaines blanches, dorées ou peintes.

Halle de Fours

Suite à une crise industrielle et des désaccords politiques, l'usine ferme définitivement ses portes en 1865, et la halle reste inoccupée. À la fin des années 1970, le site est restauré en partie, puis dans les années 90, après avoir abrité une école de maréchalerie, la halle devient une salle communale.

Aujourd'hui, vous pouvez admirer ce qu'il reste du bâtiment, et si l'histoire de cette ancienne verrerie a éveillé votre curiosité, venez rencontrer l'association de la grande halle des maîtres verriers et porcelainiers !

Le triptyque de l'église de Ternant

On continue notre périple au sud de la Nièvre, pour arriver dans le petit village de Ternant.

Celui-ci possède au sein de son église Saint-Roch, deux chefs d'œuvre religieux parmi les plus remarquables de Bourgogne : deux retables en triptyque (partie postérieure et décorée d'un autel, en trois volets) datés du XVe siècle.

Le Val de Loire en Vidéos

Réalisées en bois sculpté, peint et doré, et ornées de minutieux détails, ces deux œuvres proviennent d'ateliers flamands et brabançons et illustrent sept épisodes de la vie de la Vierge, et différentes scènes de la Passion du Christ.

Une visite incontournable pour tout amateur d'art sacré, et pour tous les curieux !

Triptyques de Ternant
Triptyques de Ternant

Le sud de la Nièvre est lui aussi riche en patrimoine et en découvertes... Une belle idée d'escapade pour vos prochains week-ends !

article-partenaire-myloirevalley-100px

Selon vos envies

X