Ambassadrice de l’Anjou, la Gouline a déjà séduit des milliers de petits et grands gourmands. Tourte généreuse aux produits 100% locaux et simple à réaliser, elle promet des moments de convivialité…

L’histoire de la Gouline

Plat emblématique de l’Anjou, la Gouline angevine fait référence à une « bonne bouille », un visage d’enfant qu’on aurait envie d’embrasser… ou de croquer !

Simple à réaliser, peu coûteuse et cuisinée avec des produits locaux, elle a charmé en 2017 les Angevins lors du concours « Un plat pour l’Anjou ». Ce concours, lancé par Destination Anjou et le chef Pascal Favre d’Anne, était destiné à élire le plat qui serait associé à la région, par le grand public et les professionnels des métiers de bouche.

La gouline angevine anjou

Plus communément appelée tourte angevine, on la trouve traditionnellement sur les tables de repas de famille. La Gouline se compose d'une pâte brisée, de rillauds d'Anjou, d'échalotes IGP, de chenin doux, de champignons de Saumur et de tomme d'Anjou. Ne changez pas les ingrédients au risque de dénaturer ce plat typique !

La recette de la Gouline angevine

On vous a mis l’eau à la bouche ? Vous aussi, jouez le jeu en testant la recette.

Pour réaliser la Gouline angevine, vous aurez besoin de :

  • 2 ronds de pâte brisée ou feuilletée au beurre
  • 2 fois 40 g de beurre
  • 500 g de champignons de Paris frais (du saumurois)
  • 300 g d’échalotes longues IGP
  • 400 g de rillauds
  • 10 cl de vin blanc Chenin moelleux

Appareil :

  • 30 g de moutarde
  • 20 cl de crème fraîche épaisse
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • 1 œuf

Sauce à la tomme d’Anjou :

  • 100 g de tomme d'Anjou
  • 8 cl de vin blanc Chenin moelleux
  • 15 cl de crème fraîche

Touraine Vacances

Préchauffez votre four à 180°C avant d’éplucher et d’émincer les échalotes.
Dans une sauteuse, faites fondre 40 g de beurre et ajoutez-y les échalotes et le vin blanc à feu doux.

Nettoyez et coupez les champignons en quartiers, puis faites-les rissoler 10 min dans 50 g de beurre. Dans un bol, délayez la farine avec un peu d’eau, ajoutez la crème et la moutarde, et hors du feu, incorporez-la aux échalotes et champignons. Réservez au froid, salez et poivrez.

gouline d'anjou

Ensuite, coupez les rillauds en lamelles de 4 à 5 mm. Versez la préparation froide sur le premier rond de pâte puis répartissez les rillauds sur la garniture. Recouvrez le tout du deuxième rond de pâte en rabattant les bords du premier sur le second en vous aidant d’un pinceau et d’un peu d’eau.

Pour la sauce à la Tomme, faites fondre 100 g de Tomme en dés dans 8 cl de vin blanc et ajoutez 15 cl de crème fraîche. Faites un petit trou au centre de la tourte qui servira à introduire la sauce après cuisson, et badigeonnez-la de jaune d’œuf. Insérez le plat au four pendant 40 min à 180°C.

TA DAM ! Votre tourte angevine est fin prête, vous nous faites goûter ?

 

Appropriez-vous la Gouline angevine pour la rendre aussi emblématique que la choucroute alsacienne ou la bouillabaisse marseillaise. À vos fourneaux, prêts ? Cuisinez.

Selon vos envies

X